COVID-19 : Normes sanitaires à respecter dans les garages automobiles

Le contexte de pandémie de COVID-19 a un impact direct sur le milieu de travail. Les mesures de prévention de la COVID-19 dans les garages automobiles doivent être respectées afin de permettre aux mécaniciens de travailler dans un milieu sain et sécuritaire répondant aux normes sanitaires.

Nous avons donc mis au point une liste de points que les garages devraient respecter pour prévenir la propagation de COVID-19.

Le SNEGQ milite pour faire respecter les normes sanitaires des employés de garage. Il ne devrait pas y avoir de compromis quant à la santé et la sécurité des garagistes surtout lorsque les recommandations de la santé publique sont claires à ce sujet.

Distanciation physique

Puisque la COVID-19 se transmet par les contacts physiques ou les sécrétions, la distanciation physique minimale de deux mètres est requise en tout temps dans les garages. Pour respecter ces normes sanitaires, on doit s’assurer de :

  • Réduire le travail aux activités essentielles

  • Maintenir le nombre de garagistes présents au minimum requis

  • Réorganiser le travail et les services afin de diminuer le nombre de personnes présentes dans le garage (mécaniciens, personnel de bureau, clients, fournisseurs, etc.)

  • Favoriser de petites équipes stables pour éviter les multiples interactions

  • Conserver les mêmes travailleurs aux mêmes postes de travail autant que possible et s’assurer d’affecter les travailleurs à un seul site de travail

  • Éviter les contacts directs (poignées de mains, accolades)

  • Tenter de réorganiser les espaces physiques et les activités de travail de manière à respecter la distance physique minimale de deux mètres entre les personnes (si impossible, voir plus bas)

  • Modifier les méthodes de travail pour respecter la distanciation

  • Limiter les sorties et les déplacements au strict nécessaire.

Lorsque la distance de deux mètres est impossible

  • Installer une barrière physique adéquate pour séparer le travailleur des autres employés ou de la clientèle du garage

  • Installer une barrière physique entre le client et le garagiste dans le cas d’un raccompagnement

  • Rendre le port du masque obligatoire et mettre des masques de procédure médicale de qualité et d’une protection oculaire à la disposition des employés de garage.

Hygiène

  • Faire la promotion et s’assurer de l’application des normes sanitaires d’hygiène des mains 

  • Mettre à la disposition des travailleurs et des clients le matériel nécessaire dans le garage (eau courante, savon, solutions hydroalcooliques, poubelles sans contact, serviettes ou papiers jetables, etc.)

Nettoyage et désinfection des espaces, des surfaces et de l’équipement

  • Mettre à la disposition des garagistes des produits nettoyants et désinfectants en quantité suffisante pour qu’ils puissent désinfecter les surfaces de travail et les aires communes ainsi que les outils

  • S’assurer que les garages sont adéquatement ventilés

  • S’assurer que les espaces de travail sont bien désinfectés autant pour le personnel que les clients du garage

  • Dans le cas de port de survêtements obligatoires à une tâche usuelle, s’assurer qu’ils peuvent être lavés et désinfectés de façon sécuritaire au savon

Réception de marchandise

  • Établir des équipes stables qui sont en contact avec le personnel venant de l’extérieur du garage (ex. : livreurs, camionneurs, etc.).

  • Faire en sorte que les livreurs et fournisseurs puissent déposer les marchandises à l’entrée du garage

  • Déposer les marchandises sur une surface désinfectée et respecter la distance minimale de 2 mètres entre les individus puis isoler l’aire de réception des marchandises des autres secteurs du garage.

Secouristes en milieux de travail

  • Chaque garage devrait avoir sur place des personnes formées comme secouristes en milieu de travail

Prévention de la santé psychologique et des risques psychosociaux du travail

  • En plus de contrôler les risques de transmission de la COVID-19, il est recommandé de veiller également à mettre en place un environnement psychosocial de travail propice à la santé psychologique. Il est aussi important de prendre les actions nécessaires pour prévenir la détresse psychologique des travailleurs liée directement ou indirectement à la pandémie. 

SNEGQ_cog-white-150

Si vous remarquez que certaines de ces normes ne sont pas respectées dans votre garage et qu’elles contreviennent à votre santé et à votre sécurité en milieu de travail, n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers pour que nous puissions vous guider à ce sujet.

Appelez, textez ou écrivez en toute confidentialité à votre conseiller syndical :

DENIS COUTURE
Conseiller, Québec
418 529–217

(Extension 223)

GILLES PRUD’HOMME
Conseiller, Montréal
514 792‑9341

MARTIN LEVESQUE
Conseiller, Saguenay
–Lac-Saint-Jean
581 306‑4016

Votre santé, votre sécurité et celle de vos proches sont importantes !