Le lock-out des concessionnaires automobiles qui a grandement marqué la région pendant près de trois ans est de retour dans l’actualité, et ce, près de quatre ans après la fin de celui-ci. La Centrale des syndicats démocratiques intente une poursuite afin de mettre la main sur une somme estimée à environ 800 000 $.

Annie-Claude Brisson | Le Quotidien

Lire l’article complet sur Le Quotidien