La trentaine de salariés de Charest International à Victoriaville affiliés au Syndicat national des employés de garage du Québec CSD réunis en assemblée le 9 juillet 2018, ont accepté le contenu d’une nouvelle convention collective de travail dans une proportion de 90 %. Le contrat de travail était échu depuis avril 2017 ; le nouveau contrat arrivera à échéance au printemps 2023 .

Ces travailleurs bénéficieront de très bonnes conditions de travail, dont un régime de retraite de premier plan ! L’employeur demandait d’ailleurs une baisse importante de sa participation au dit régime de retraite, mais les Salariés ont refusé et ont protesté en donnant un mandat de grève au Syndicat.

Bravo à ces salariés de garage oeuvrant dans le secteur des camions lourds !!!